6: « La rue de la mode »

Publié le par la Goutte d'Or: Trésor caché de Paris-Nord

 

RUE DES GARDES

 

Dans cette rue, la majorité des immeubles du XIXème siècle ont été abattus en 1995, dans le cadre de la réhabilitation du quartier de la Goutte d’or. Ils étaient destinés à une population composée de blanchisseuses, de loueurs de voitures, de palefreniers (personne chargée de soigner les chevaux). Une deuxième vague d’habitants principalement des ouvriers, s’installa dans ce lieu lors de la construction du chemin de fer.

 

IMG 1137

 

 

« La rue de la mode », rue des Gardes

 

 

Aujourd’hui, la rue des Gardes est rebaptisée par tous : « la Rue de la mode ». Dans ce quartier populaire et cosmopolite, on ne s’attend pas à trouver des boutiques-ateliers tenues par une dizaine de créateurs du monde de la mode, des accessoires et du design. L’origine de cette initiative qui a vu le jour en 2001 revient à la ville de Paris et à La Fédération Française du Prêt-à-porter Féminin. Le but était d’aider de jeunes créateurs pour qu’ils puissent se développer avant de pouvoir ensuite s’installer ailleurs. Par rapport au quartier s’était aussi une manière de sensibiliser des populations qui n’ont pas forcément la culture de la mode. Ont donc été mis à leur disposition des locaux vides refaits à neuf et livrés clés en main (vitrines, éclairage, parquet…) à des prix très modérés (environ 100€ le m2 par an). La plupart d’entre eux semblent très satisfaits d’être ici, puisqu’ils estiment ne pas être noyés dans la masse et leur identité parait donc plus forte. Ce quartier multiculturel est une bonne source d’inspiration et d’échange. Par exemple, des jeunes du quartier ont posé comme mannequins dans le journal trimestriel de l’association « Garde à vous ».

 

IMG_1136.JPG

Commenter cet article