22: Le marché Dejean

Publié le par la Goutte d'Or: Trésor caché de Paris-Nord

 

    RUE DEJEAN

 

 

Le marché Dejean et marché de Château Rouge

 

  

IMG_1237new.jpg

 

 

                  Ce marché permanent à dominante africaine est situé à l’emplacement d’un ancien château, le Château rouge, qui devint au 19ème siècle un bal champêtre. C’est ici, le marché aux odeurs. Etals et marchés sur la place et dans le quartier, qui est le véritable carrefour de la vie afro-antillaise. Ici, il n’y a que des africains. Surtout des africaines, d’ailleurs, puisque ce sont elles qui font les courses, drapées dans leurs resplendissants boubous multicolores. C’est là et au marché Dejean mais aussi rue Poulet qu’il faut aller pour trouver des denrées que l’on ne peut même pas soupçonner. Des poissons inconnus comme le marachon, le thiof ou encore le gombo mais aussi des escargots géants (limaces), des petits crabes d’eau douce, des ignames, du manioc. On peut également trouver de nombreuses épices de toutes sortes (poivre vert, rouge, gris, cannelle, gingembre…) mais également des fruits (jujubes, mangues, pok-pok…) Les arrivages sont surtout le mardi et le vendredi. Les prix défient toute concurrence. On vient de loin pour se procurer ces produits. Pourtant la rumeur court que la mairie du 18 ème cherche à une solution pour renvoyer les marchands de cette petite Afrique ailleurs. Car les marchés du quartier ne sont pas seulement alimentaires. Dans les rues avoisinantes on trouve de tout : produits de beauté, teinture, cassette vidéo, dvd… Il faut prendre le temps de se promener tranquillement, d’errer d’échoppe en échoppe sans hésiter à demander des explications sur n’importe quel produit. Il vous est conseillé de marchander ce que vous achetez, d’une part vous paierez moins cher, d’autres part le vendeur sera heureux que vous vous intéressiez à ses produits.

 IMG_1238new.JPG

Commenter cet article