20: Le Lavoir Moderne Parisien dit le LMP

Publié le par la Goutte d'Or: Trésor caché de Paris-Nord

     

 

 Le Lavoir Moderne Parisien, appelé le LMP

 

 

Le Lavoir Moderne Parisien était autrefois un lavoir. En effet, à partir de 1860, la Goutte d’Or devient un quartier ouvrier où s’installe de petites entreprises de maçonnerie, de plomberie, de transport, des ateliers de mécanique, et une activité particulière prend de l’expansion, les lavoirs et les blanchisseries. Sous les couches de gypse qui forment le sous sol de la Goutte d’Or, il y a des couches d’argile imperméable, et il suffit de forer des puits pour trouver, à une profondeur relativement faible, de l’eau en abondance. De nombreux lavoirs se sont alors crées, et les blanchisseuses et les ménagères venaient y travailler. C’étaient de grandes battisses, généralement en bois, avec au rez-de-chaussée se trouvait les lavoirs et des foyers pour produire l’eau chaude, et à l’étage de grandes salles ou l’on pouvait étendre le linge avec au dessus une large cheminée pour évacuer la vapeur. Aujourd’hui, deux bâtiments des anciens lavoirs subsistent, le LMP et le 49 rue des poissonniers au fond de la cour. De plus, on peut remarquer dans ce quartier un grand nombre de laveries à l’image du quartier populaire qu’il était et qu’il est.

Pour revenir au LMP, racheter par Mr Hervé Breuil en 1986, il est actuellement aménagé en théâtre accueillant de nombreux artistes notamment des artistes du quartier peu connus. Il est devenu l’incontournable spot culturel du quartier. Cependant, certains habitants du quartier ont le sentiment que le théâtre, ce n’est pas pour eux. Pour tenter d’y remédier, le LMP travaille avec des associations comme graines de soleil, des écoles et organise le Festival Léon. Un festival de théâtre, danse, musique africaine et un couscous à partager pour préserver l’ambiance village de la Goutte d’Or, organisé dans la rue, pour se rendre visible et que les habitants osent assister à une pièce. Ce festival a été crée par Hervé Breuil, très engagé dans la vie du quartier, en 2000 car il refuse la ghettoïsation du quartier. De plus, le festival Au Féminin : organisé par l’association Graine de soleil, le LMP, l’echomusée et le restaurant littéraire Lectures gourmandes.

 

  IMG 1222

 

 

 

La compagnie théâtrale Graines de soleil existe depuis 12 ans. Elle a toujours était domicilié à la Goutte d’Or et est fortement impliquée dans la vie de ce quartier. Les artistes de cette compagnie proposent des spectacles qu’ils ont représentés en France et dans des pays du Maghreb. Certains de ces spectacles sont également représentés au LMP et à l’Olympic. De plus, cette compagnie propose des échanges culturels avec l’étranger notamment le Maghreb et l’Afrique noire. Pour finir, elle met en réseau des associations, des artistes et des équipements de proximité dans un cadre euro-méditerranéen et euro-africain pour la démocratie culturel et le lien social. Situé au 1 rue de la Charbonnière.

Commenter cet article